Comment construire une  CPTS

En résumé

Le plus souvent c’est un noyau de quelques personnes qui sont à l’initiative d’un projet de CPTS parce qu’elles partagent des constats sur les besoins en santé pour la population et voit dans la CPTS une occasion d’apporter des réponses concrètes sur leur territoire avec un financement à la clé. Les tutelles qui vont valider ce projet de santé attendent que ces constats soient étayés par des éléments chiffrés officiels : c’est le diagnostic territorial.
Pour cela le montage d’une CPTS est découpé en trois étapes :

  • La lettre d’intention
  • Le projet de santé
  • La signature de l’ACI

Les tutelles attendent aussi que les membres de la CPTS mettent en place une gouvernance et la structure juridique qui va porter le projet et recevoir les financements.

Enfin c’est la question du numérique est indissociable des actions mises en place pour le projet de santé et de la gouvernance : votre projet de CPTS doit aussi aborder ces sujets, voir la partie de ce guide où nous abordons le volet numérique.

Définir le territoire

Le bon territoire est celui qui correspond aux lieux d’exercice des professionnels qui veulent se coordonner via la CPTS. Dans les faits sur notre département on constate que dans une grande majorité le territoire correspond à une commune ou à un regroupement de communes comme le montre cette carte des implantations.
Une limite à cette liberté géographique : une seule CPTS sur un même territoire

Définir le territoire
Définir les grandes lignes du projet de santé
Monter un groupe projet
Formaliser la gouvernance
Rédiger la lettre d’intention
Rédiger le projet de santé
Signer l’ACI
Lancer les missions